Votre trouble de la thyroïde est-il incontrôlable, malgré la prise de médicaments ? Eh bien, blâmez votre alimentation pour cela ! Certains des aliments que vous consommez quotidiennement peuvent interférer avec les médicaments pour la thyroïde et même avoir un impact négatif sur le fonctionnement de la glande. Pour vous aider à faire face à cette situation, nous avons énuméré les aliments à éviter pour les personnes atteintes de la thyroïde.

En les lisant, vous pourrez comprendre comment un légume ou une céréale essentielle que vous mangez quotidiennement peut avoir des effets néfastes sur votre état de santé.

15 aliments à éviter en cas de troubles de la thyroïde

La nourriture des uns est le poison des autres — cette affirmation ne peut être plus vraie que dans le cas d’un patient atteint de troubles thyroïdiens.

Découvrez comment certains aliments considérés comme sains dans d’autres régimes alimentaires peuvent être dangereux dans votre cas.

1. Légumes crucifères

Les légumes crucifères sont ceux qui contiennent de grandes quantités de composés chimiques comme le soufre et les glucosinolates, qui fonctionnent comme des goitrogènes. Lorsqu’ils sont consommés en grande quantité, ces produits chimiques interfèrent avec le fonctionnement normal de la glande thyroïde en réduisant l’absorption de T4. Ils peuvent être particulièrement nocifs pour les patients souffrant d’une thyroïde peu active ou d’hypothyroïdie.

Voici la liste des aliments goitrogènes à éviter pour les patients souffrant d’hypothyroïdie :

  • Chou frisé
  • Brocoli
  • Bok Choy
  • Les Verts de Collard
  • Choux
  • Chou-fleur
  • Les feuilles de moutarde
  • Navets
  • Choux de Bruxelles

2. Soja et aliments à base de soja

Il existe une théorie générale selon laquelle le soja et les aliments à base de soja doivent être évités par les patients souffrant d’hypothyroïdie.

Des études montrent que les aliments à base de soja inhibent l’absorption des hormones thyroïdiennes des médicaments et augmentent le besoin de doses plus élevées.

Le risque est particulièrement élevé chez les patients souffrant d’une carence en iode, à qui il est conseillé de réduire leur consommation d’aliments à base de soja ou d’attendre 4 heures après la prise de médicaments avant de les consommer.

Voici une liste des aliments à base de soja à éviter pour la thyroïde :

  • Fèves de soja
  • Tofu
  • Lait de soja
  • Edamame
  • Miso
  • Tempeh

3. Millets

Si vous prenez des médicaments pour la thyroïde et que vous avez mangé du millet dans le cadre d’une alimentation saine, il est temps d’arrêter !

Les millets entraînent plus d’effets secondaires que de bienfaits pour un patient souffrant de la thyroïde. Ils agissent comme des goitrogènes, même s’il n’y a pas de carence en iode chez la personne.

Une étude montre que les millets contiennent trois types de C-glycosylflavones qui inhibent le fonctionnement de la glande et l’absorption des hormones thyroïdiennes.

4. Aliments sucrés

L’excès de sucre est mauvais pour nous tous, mais il est particulièrement dangereux pour les personnes atteintes de la thyroïde.

L’hyperthyroïdie ralentit le métabolisme de l’organisme, ce qui entraîne une mauvaise dégradation des sucres. Ceux-ci finissent par se transformer en calories indésirables dans l’organisme et provoquent d’autres problèmes comme le diabète, l’hypertension, etc.

Voici quelques-uns des aliments riches en sucre à éviter en cas d’hypothyroïdie :

aliments riches en sucre à éviter en cas d'hypothyroïdie

  • Chocolats
  • Les sucreries
  • Bonbons enrobés de sucre
  • Boissons sucrées comme le café, le thé, les sodas, les jus en boîte
  • Fruits confits
  • Glaces
  • Milkshakes
  • Confitures

5. Fast Foods

Les fast foods peuvent convenir à vos papilles, mais pas à votre santé ! En particulier chez les personnes dont la glande thyroïde est peu active, les fast foods causent beaucoup de dégâts dans le corps. Ils sont riches en sodium, en sucres et en calories indésirables qui s’accumulent sous forme de dépôts de graisse, ce qui augmente le risque d’hypertension et de prise de poids.

Voici quelques exemples d’aliments interdits pour l’hypothyroïdie :

  • Hot-dogs
  • Burgers
  • Pizzas
  • Cakes
  • Les aliments emballés comme les chips, les biscuits
  • Nouilles instantanées
  • Repas prêts à consommer

6. Aliments gras

Les aliments gras sont probablement l’un des pires aliments pour l’hypothyroïdie. L’excès de matière grasse obtenu à partir de ces aliments perturbe la fonctionnalité de la thyroïde, déjà entravée. Cela ralentit le métabolisme du corps et entraîne l’obésité, l’hypertension et les problèmes cardiovasculaires.

Exemples d’aliments gras que les personnes atteintes de thyroïde doivent éviter :

  • Beurre
  • Fromage
  • Ghee
  • Margarine
  • Mayonnaise
  • Les viandes grasses comme la viande rouge

7. Suppléments de fer

Si vous avez une carence en fer et que vous prenez des suppléments de fer en même temps que des médicaments pour la thyroïde, vous devez faire preuve de prudence !

Il est connu que ces pilules interfèrent avec les médicaments hormonaux et ralentissent l’absorption. Il est recommandé de prendre des suppléments de fer au moins 3 à 4 heures avant ou après la prise du médicament pour la thyroïde.

De plus, chez les personnes souffrant d’hypothyroïdie, les pilules de fer sont connues pour augmenter la constipation et les problèmes intestinaux.

Il est donc important de consulter un médecin pour connaître les autres formulations possibles afin de prévenir ces troubles liés à l’estomac.

8. Suppléments de calcium

Lorsque des suppléments de calcium sont pris en même temps que des médicaments de remplacement de la thyroïde, l’absorption hormonale est faible et l’efficacité du médicament est diminuée.

Il faut donc prévoir un délai d’au moins 4 heures avant ou après la prise de votre médicament pour la thyroïde pour prendre tout supplément ou pilule à base de calcium.

9. Antiacides ou produits réducteurs d’acidité

Les personnes qui prennent des médicaments pour la thyroïde doivent s’abstenir de prendre des antiacides dans les 4 heures qui suivent. Il est connu que les antiacides contenant du calcium, de l’aluminium, du carbonate de calcium, etc. inhibent l’absorption des hormones des médicaments de remplacement de la thyroïde. Cela minimise l’effet global du médicament et augmente également la nécessité d’un dosage plus élevé.

10. Alcool

L’alcool est sans doute le premier aliment à éviter en cas de problèmes de thyroïde. Selon une étude, l’alcool agit comme une toxine sur la glande thyroïde et entrave sa fonctionnalité. En empêchant la glande d’effectuer ses activités normales, l’alcool entraîne des troubles thyroïdiens comme l’hypothyroïdie.

Il est donc sage de ne pas boire d’alcool lorsque vous avez la thyroïde et, si cela n’est pas possible, de boire avec modération !

11. Excès d’iode

De nombreuses personnes dépassent souvent la limite quotidienne d’apport en iode pour faire face à des carences. Cela peut entraîner une sous-activité ou une suractivité de la glande thyroïde.

L’excès d’iode est lié à la fois à l’hyperthyroïdie et à l’hypothyroïdie, ce qui entraîne de nombreux problèmes liés au développement physique et mental.

Découvrez les TOP 20 aliments riches en iode ICI

Voici quelques aliments riches en iode dont il faut se tenir à l’écart :

  • Suppléments d’iode
  • Lait
  • Poissons
  • Sel iodé

12. Aliments au gluten

Les aliments qui contiennent du gluten sont connus pour désactiver la capacité de l’organisme à absorber les hormones thyroïdiennes. Le gluten est particulièrement nocif pour les personnes souffrant de troubles auto-immuns de la thyroïde. Non seulement il inhibe l’absorption des hormones thyroïdiennes, mais il endommage également la glande en provoquant l’attaque de ses propres cellules par le système immunitaire de l’organisme.

Voici quelques-uns des aliments à éviter en cas de maladie thyroïdienne :

aliments à éviter en cas de maladie thyroïdienne

  • Blé
  • Orge
  • Levure
  • Malts
  • Rye

13. Aliments riches en fibres

Si les fibres alimentaires sont certainement bonnes pour l’organisme, leur excès peut provoquer des effets secondaires chez les personnes atteintes de la thyroïde.

Manger plus de fibres que les limites du corps peut interférer avec le fonctionnement de la glande thyroïde. De plus, les aliments riches en fibres sont généralement riches en d’autres composés comme les goitrogènes, le gluten, etc. qui ne sont pas recommandés pour les personnes atteintes de la thyroïde.

Il est donc préférable de consommer cette liste d’aliments riches en fibres avec modération :

  • Pommes
  • Maïs
  • Orge
  • Brocoli
  • Noix
  • Légumineuses
  • Quinoa
  • Riz brun

14. Aliments riches en caféine

Dans une étude récente faite par des experts de la santé, on savait que les personnes qui prenaient des médicaments pour la thyroïde avec des boissons à base de caféine comme le café présentaient des niveaux anormaux de thyroïde. Ils attribuent ce phénomène à la caféine qui peut bloquer l’absorption de l’hormone thyroïdienne et réduire l’efficacité du médicament.

Il est donc conseillé de maintenir un écart de 30 minutes à 1 heure entre le médicament et une boisson à base de caféine.

Voici quelques exemples d’aliments à forte teneur en caféine à éviter :

  • Café
  • Sodas
  • Thé vert
  • Chocolat noir
  • Boissons énergétiques

15. Légumes nightshade

Bien que les légumes nightshade soient sains, ils contiennent de grandes quantités de lectines et d’alcaloïdes, qui peuvent causer des dommages au système digestif. À long terme, les légumes de la morelle peuvent affecter la barrière intestinale et entraîner des maladies auto-immunes comme la thyroïdite de Hashimoto. Chez les personnes ayant des problèmes de thyroïde préexistants, ces aliments peuvent endommager davantage la glande et aggraver la situation.

Voici quelques exemples de légumes nightshade :

  • Tomate
  • Brinjal
  • Pomme de terre
  • Poivrons
  • Poivre de Cayenne

Questions fréquemment posées

  1. La thyroïde peut-elle être guérie lorsque le patient cesse de manger des aliments antithyroïdiens ?

Réponse : Non ! La thyroïde dépend d’un certain nombre de facteurs, dont le régime alimentaire n’est qu’un parmi d’autres. Bien que le régime alimentaire ne contribue pas directement à la maladie, il peut certainement influencer l’efficacité des médicaments sur la glande. Ainsi, éviter certains aliments peut permettre d’obtenir des résultats plus rapides et de meilleurs résultats avec les médicaments de substitution pour la thyroïde. Cela ne garantit pas une guérison complète !

  1. Existe-t-il un régime alimentaire spécifique pour l’hypothyroïdie ?

Réponse : Il n’existe pas de régime alimentaire particulier pour les patients souffrant d’hypothyroïdie. Cependant, les médecins recommandent un régime alimentaire faible en calories et en graisses, parfaitement équilibré avec tous les nutriments essentiels. De plus, le fait de ne pas manger les mauvais aliments pour la thyroïde peut accélérer les résultats des médicaments.

  1. Quels sont les fruits à éviter dans le cas de la thyroïde ?

Réponse : certains fruits comme les pêches, les fraises, les poires, etc. agissent comme des aliments goitrogènes. Lorsqu’ils sont consommés en excès, ils peuvent bloquer l’absorption du médicament et endommager la glande. C’est pourquoi il est préférable de les éviter lors de problèmes de thyroïde ou de manger avec modération.

Nous espérons que cet article vous a aidé à comprendre les aliments à éviter en cas d’atteinte de la thyroïde. En évitant ces aliments et en les remplaçant par des choix sains, vous pouvez contrôler les niveaux hormonaux.

Avec peu de soins, il est facile de surmonter un trouble de la thyroïde et de mener à nouveau une vie saine !